Rythmes Scolaires : Les Mercredis pour les 3-6 ans

Rythmes scolaires : Le Mercredi – Impasse pour les 3-6 ans

Jusqu’en avril 2013, aucun service de restauration n’était prévu par la mairie pour les enfants n’allant pas au centre de loisir primaire (6-12 ans).

Après des négociations APE-mairie, Mme Oudom, adjointe aux affaires scolaires et à la jeunesse nous a annoncé le 12 avril 2013 qu’un service de restauration serait possible pour TOUS les enfants scolarisés le mercredi jusqu’à 13h.

Dès cette date, l’APE a pointé le problème du transport des maternelles vers le centre de loisirs 3-6 ans (au rond-point de la Charte) à partir de 13h.

Il nous a alors été dit que « la mairie ne s’en chargera pas, cela ne relevant pas de sa compétence mais de celle de l’intercommunalité ».

A partir de là, un match de ping-pong a commencé entre mairie-intercommunalité.

L’APE a fait des démarches des deux côtés, mais chacun (mairie et communauté de communes) se renvoyant la balle.

Le 7 juin 2013, l’APE a de nouveau eu un RDV en mairie pour faire le point.

Malgré 2 réunions avec la Communauté de Communes, la mairie nous a annoncé qu’il « n’a pas été trouvé de solution pour véhiculer les 3-6 ans de la cantine jusqu’au centre de loisirs le mercredi après-midi. Les familles devront donc venir chercher les enfants à 13h ».

Total, une fois la rentrée arrivée, le problème est resté entier!

A la rentrée, l’APE a contacté M. Ivanez (adjoint en charge de l’Economie et de l’Intercommunalité et élu à la communauté de commune) pour lui faire part de ce problème et a obtenu un rendez vous le Lundi 16 Septembre.

Nous avons réabordé ce sujet, en présence de certains parents concernés et de Monsieur le Maire, lors de notre Assemblée Générale du 18 septembre. Lequel a répondu: « il n’y a pas de solution réglementaire au niveau de la commune à ce jour ».

Extrait de notre compte-rendu d’Assemblée générale:

« A la proposition d’un parent présent de facturer ce transport aux familles concernées, il a été répondu par Monsieur le Maire que la question n’est pas celle du coût (ni de la volonté ni des moyens humains) mais de la responsabilité (« la compétence petite enfance revient à l’intercommunalité »).

Mr Ivanez va se mettre en relation avec Hérault Transports pour savoir si le bus assurant la liaison du Triadou pourrait faire un détour par le rond-point de la Charte. Si tel était le cas, une personne de la mairie de St-Mathieu-de-Tréviers devrait être présente dans le bus… juste pour cet aller-retour, proposition faite par l’APE lors de la réunion du 16 Septembre.

Il faut savoir que tant que les 36 communes du Grand Pic Saint-Loup ne seront pas passées au rythme des 4 jours et demi, le Grand Pic Saint-Loup ne pourra pas décider du déplacement des enfants d’une école vers une structure extra-communale. »

Les services de la Mairie ont adressé un courrier à Hérault Transport le 8 Octobre 2013 bien que tout le monde s’accorde sur l’urgence de trouver une solution.

L’APE a fait le maximum qui était en son pouvoir: soulever le problème très tôt (avril 2013), relancer les parties concernées, rencontrer la mairie à plusieurs reprises… mais nous sommes face à un mur administratif.

Ce sont les limites de notre « pouvoir » en tant que parents d’élèves élus hélas…

Maintenant, si des parents ont des idées et veulent faire des actions spécifiques, ils peuvent prendre contact avec nous!

Les commentaires sont clos.